facebook 16 hover  Twitter-16px  youtube 16 hover  Linkedin16px  scribd 16 hover  flickr 16 hover  rss 16 hover

7 juin 2011

Chef du Bureau de la Défense - François Roux

François Roux, éminent avocat de la défense dans le domaine de la justice internationale, a rejoint le Tribunal en tant que Chef duBureau de la Défensele 9 mars 2009.

Me Roux, citoyen français, a exercé la profession d'avocat pendant 38 ans, influencé par la vie et la pensée du Mahatma Gandhi, qui était également avocat.

Depuis la fin des années 1970, il a défendu les séparatistes polynésiens (Polynésie Française) et kanaks (Nouvelle-Calédonie) dans les territoires français du Pacifique. À ce titre, il a joué un rôle lors des accords de paix conclus entre le mouvement de libération kanak et le Gouvernement français, lesquels ont débouché sur les accords de Matignon de 1988 et sur l'accord de Nouméa de 1998. En 1994, il a également assisté les rebelles touaregs au cours des accords de paix avec le Gouvernement du Niger.

Depuis 1999, Me Roux a représenté plusieurs accusés et suspects devant différentes juridictions pénales internationales, dont le Tribunal pénal international pour le Rwanda et la Cour pénale internationale, et a défendu Douch devant les Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens (CETC).

Me Roux était consultant dans l'équipe de défense américaine chargée de représenter Zacarias Moussaoui, à la suite des attentats du 11 septembre 2001, et a assisté son confrère américain, Gerald Zerkin contre la peine de mort.

En France, il a défendu le paysan syndicaliste et militant altermondialiste José Bové contre le groupe de restauration rapide McDonalds, ainsi que le syndicat Confédération Paysanne et le « Mouvement des faucheurs volontaires anti-OGM », groupe de citoyens qui recourt à la désobéissance civile afin de s'opposer aux organismes génétiquement modifiés.

Il est intervenu avec succès dans diverses affaires portées devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg et le Comité des droits de l'homme des Nations Unies à Genève.

Il est Officier de l'Ordre National de la Légion d'honneur et Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Me Roux est l'auteur de nombreux articles sur les droits de l'homme et la Justice Pénale Internationale parus dans de grands journaux, dont Le Monde, Libération, et Le Temps. Il a dirigé un cabinet d'avocats sis dans le sud de la France, à Montpellier, cabinet spécialisé dans le droit pénal, les relations internationales, le droit des personnes, le droit public, la médiation et les droits de l'homme.

Sa devise est «Mieux vaut allumer une bougie si petite soit-elle que de maudire l'obscurité».

Il a publié «En état de légitime révolte», Indigène Editions, 2002.

Vous pouvez télécharger une photo haute résolution de François Roux dans le compte Flickr du Tribunal Spécial pour le Liban.

ADDITIONAL_INFORMATION