facebook 16 hover  Twitter-16px  youtube 16 hover  Linkedin16px  scribd 16 hover  flickr 16 hover  rss 16 hover

12 mars 2012

Procureur – Norman Farrell

Norman Farrell a une longue expérience de la conduite de poursuites pénales de grande envergure. Il est spécialisé en droit international humanitaire et en droit pénal ainsi que dans les procès pour crimes de guerre.

Avant d'être nommé Procureur du TSL, M. Farrell occupait, depuis 2008, le poste de Procureur adjoint du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), chargé de poursuivre les auteurs de violations du droit humanitaire dans l'ex-Yougoslavie.

Il a également été Chef de la Section des appels et Premier Substitut du Procureur en appel de 2002 à 2003 au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), qui traduit en justice les auteurs de génocides et de violations du droit humanitaire au Rwanda. Il a occupé le même poste au TPIY de 2002 à 2005, après avoir été Substitut du Procureur en appel entre 1999 et 2002. Après avoir exercé la fonction de directeur de la Section des appels, il a été nommé Premier Juriste du Bureau du Procureur de 2005 à 2008.

Il a travaillé trois ans et demi au Comité international de la Croix-Rouge, en qualité de conseiller de l'organisation en droit international humanitaire et droit pénal.

Avant de s'impliquer dans le droit international, M. Farrell a exercé la fonction de Procureur au Canada et d'avocat devant la Cour d'appel de l'Ontario et la Cour suprême du Canada.

Il est titulaire d'une maîtrise en droit international de Columbia University à New York, et a été admis au Barreau du Haut-Canada, Ontario, en 1988. Il possède également une licence de droit et en lettres de Queens University au Canada.

M. Farrell a enseigné le droit pénal international à Queen's University de 2004 à 2011. Il a également été chargé de cours et formateur en droit international humanitaire pour des juges de la Cour suprême d'Indonésie, en droit et procédure des tribunaux internationaux pour des juges du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, et pour des membres du Bureau du Coprocureur au sein des Chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens.

ADDITIONAL_INFORMATION